Trichomonas

Souvent sans symptômes,

FAIS-TOI DÉPISTER !

Le Trichomonas vaginalis est un parasite de l’être humain qui se transmet par contact sexuel. Il provoque une infection bactérienne appelée trichomonase, qui se manifeste majoritairement chez la femme. C’est l’IST la plus répandue au monde avec 143 millions de nouveaux cas par an (OMS), et qui augmente le plus le risque d’attraper le VIH/SIDA !

icon_1 icon_3 icon_4 icon_5


Modes de transmission

Le Trichomonas se transmet :

– par contact sexuel vaginal, oral et/ou anal

– lors de l’accouchement


Symptômes

Les symptômes d’une infection au Trichomonas apparaissent généralement entre 5 et 28 jours après contamination.

Chez la femme, la trichomonase est rarement dangereuse, mais ses symptômes peuvent être très désagréables pour celles chez qui ils apparaissent :

– changement de la texture et de l’odeur des pertes vaginales (odeur de poisson, plus épaisses,…)

– démangeaisons

– sensation de brûlure

– douleurs en urinant

Les hommes ne présentent pas de symptômes dans 90% des cas. Mais dans le cas où le parasite provoque une infection, elle se manifeste par les mêmes symptômes que chez la femme, localisés au niveau du pénis.


Conséquences

La présence du Trichomonas peut augmenter le risque de contracter ou de transmettre d’autres IST. Les inflammations génitales qu’il provoque augmente considérablement le risque d’être infecté par le VIH ou de le transmettre !

Chez la femme enceinte, la présence de l’infection par le Trichomonas peut provoquer des accouchements prématurés.


Dépistage

La trichomonase ne présente souvent pas de symptômes chez l’homme, et parfois pas non plus chez la femme (20% des cas), ce qui rend la contamination facile.

Un dépistage est donc essentiel en cas de rapports sexuels non protégés ! Il peut se faire dès les 5 jours suivant la contamination.

Le dépistage se fait par frottis vaginal et de l’urètre chez la femme par le·la gynécologue et par un échantillon d’urine chez l’homme par le médecin traitant ou l’urologue.


Traitement

La trichomonase se traite par de simples antibiotiques. Pense à faire traiter ton ou ta partenaire en même temps, sinon tu risques une réinfection par la suite !

Remarque : le traitement contre la trichomonose est contre-indiqué pour les femmes enceintes. Les jeunes mamans ne doivent de plus pas allaiter dans les 24h suivant la fin du traitement.


Protection

Le Trichomonas étant un parasite, il n’existe pas de vaccin pour s’en protéger. Le seul moyen connu pour éviter la contamination est l’utilisation d’un préservatif (interne ou externe) lors de rapports sexuels.